20 millions d’avertisseurs de radars à jeter à la poubelle ?

Publié le par Alexjl

Les avertisseurs de radars sont des appareils qui permettent aux automobilistes de s’avertir mutuellement et en temps réel de la présence de radars fixes, de radars mobiles et de la présence de gendarmes munis de jumelles.

 

Le décret du 3 janvier 2012 vise à interdire la détention, le transport et l’usage des avertisseurs de radars sur la route : la sanction encourue est une amende de 1 500€ en plus d’un retrait de 6 points.

 

Cette interdiction concerne 20 millions d’automobilistes et de motards : environ 14 millions d’utilisateurs de navigateurs équipés d’avertisseurs de radars et environ 6 millions de propriétaires de smartphones avec une application les signalant.

 

Pour Coyote, les appareils tiennent déjà compte du décret en question avec le remplacement du signalement précis des radars fixes par le signalement de « zones dangereuses », longues de 4 kilomètres sur autoroute, de 2 kilomètres sur route et de 500 mètres en ville.

 

Pour TomTom et Garmin, les utilisateurs peuvent désactiver ou non la fonction « alerte radars » de leurs navigateurs et ont la possibilité de télécharger la base de données régulièrement réactualisée des zones dangereuses.

 

Par contre, si vous voulez vous rassurer, il faut savoir que :

- relever ce type d’infraction relève du quasi-impossible car il est impossible de détecter les avertisseurs de radars. Si vous ne le placez pas en évidence sur le tableau de bord, qui pourra savoir que vous vous en servez ?

- le droit au respect de la vie privée ne peut être transgressé par les forces de l’ordre dans le but de justifier une contravention : impossible pour eux de fouiller dans le GPS ou dans le téléphone portable du conducteur si celui-ci ne l’autorise pas explicitement.

- les autorités veulent mettre en place un certificat obligatoire délivré par les sociétés commercialisant ces logiciels et prouvant la conformité de leurs GPS, téléphones portables, ou autres types de boîtiers pour contourner le droit au respect de la vie privée. Seulement, aucune loi ne prévoit ne prévoit un tel dispositif. En d’autres termes, la loi ne vous oblige pas à détenir ce certificat de mise en conformité de votre appareil, et surtout, le fait de ne pas en posséder ne peut pas servir à justifier une sanction par les forces de l’ordre.

 

 

Sources :

http://www.legifrance.gouv.fr/

http://www.maitreiosca.fr

 

 

amende radar automatique, pv radar automatique, carte radar automatique, radar feu rouge, radar fixe, flash radar automatique, carte radar, radars fixes, radars, radar fixe, carte radars fixes, avertisseur radars, limitation vitesse autoroute, limitation vitesse France, panneau limitation vitesse, limitation vitesse Allemagne, limitation vitesse pluie, limitation vitesse Espagne, Contestation, pv stationnement, contester pv, contester un pv, contestation de pv, pv nova, radar, pv radar, pv 17 euros, pv électronique, pv feu rouge, radar feu rouge, pv holidays, contestation amende, pv de réception, stop pv, panneaux, panneaux signalisation routière, panneaux de signalisation, la signalisation routière, sécurité routière, code rousseau, panneaux routiers, les panneaux routiers

Publié dans Règlements & lois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Il est vrai que c'est un sujet de discussion très controversé et dont les avis divergent, mais personnellement, je pense qu'en respectant les limitations, ce genre d'appareils de sert à "rien", en<br /> ce qui me concerne bien sûr.
Répondre